7 astuces pour améliorer le sommeil des enfants

Si le sommeil de nos enfants fait partie de nos préoccupations majeures, c’est parce qu’un môme qui a profité d’une nuit reposante est en général beaucoup plus supportable pour nos nerfs dans la journée.

Soyons honnêtes : on a tous connu des épisodes nocturnes suffisamment difficiles pour savoir que le sommeil constitue une des clés de la bonne santé de nos lardons (et par extension, de la nôtre). Mieux vaut donc en prendre soin en mettant toutes les chances de notre côté.

comment ameliorer le sommeil des enfants 500x334

Comment améliorer le sommeil des enfants ?

Près d’1 enfant de 3/4 ans sur 4 connaitrait des problèmes de sommeil, d’après le réseau Morphée. Principalement des difficultés d’endormissement ou des réveils nocturnes fréquents. Quelques astuces simples peuvent permettre de vous aider à améliorer le sommeil de vos enfants.

1 Gardez le rythme

Le rythme est probablement l’un des piliers du sommeil des enfants. Une fois que vous avez trouvé l’heure de coucher qui convient à Choupinet, dérogez-en le moins souvent possible. Contrairement à ce qu’ils vous diront pour repousser l’heure fatidique du coucher, les enfants sont réglés comme du papier à musique. Et le maintien d’un rythme régulier est une des garanties d’un véritable sommeil réparateur.

2 Instaurez un rituel du coucher

On en a souvent parlé sur ce blog : le rituel du coucher est un élément fondamental pour assurer un endormissement rapide et serein. Avant d’éteindre la lumière, profitez-en pour échanger quelques mots doux, partager des moments tendres, lire une ou deux histoires. Ce moment privilégié permettra à vos mômes de vous quitter plus facilement pour rejoindre les bras de Morphée.

3 Evitez les excitants en tous genres

Votre enfant adore regarder la télé quelques minutes avant de se coucher ? Mieux vaudrait pourtant qu’il s’en passe. Il devrait aussi éviter les boissons vitaminées ou caféinées comme le coca, les activités physiques, les lieux bruyants… Bref, pour optimiser le sommeil des enfants, il est vivement conseillé d’instaurer un sas de décompression préalable au moment du coucher, pour faire redescendre doucement l’excitation de la journée.

4 Synchronisez leur horloge biologique

On ne s’en rend pas nécessairement compte, mais notre horloge biologique joue un rôle essentiel dans la qualité de notre sommeil. Pour améliorer celui de nos enfants, il convient donc de jouer sur l’alternance entre lumière et obscurité. Vous pouvez par exemple ouvrir grand les volets le matin et limiter l’intensité de la lumière le soir venu. Pensez aussi à installer des éclairages tamisés dans les chambres de vos enfants.

5 Surveillez la qualité de votre environnement

Pour améliorer le sommeil des enfants (et le nôtre), mieux vaut s’assurer que l’environnement dans lequel nous vivons est sain : température, humidité, qualité de l’air. Pour faire le boulot à notre place, Sevenhugs a inventé hugOne, une solution connectée simple à mettre en place. Il suffit d’installer des minihugs sur nos matelas pour qu’ils analysent nos cycles de sommeil et la qualité de notre environnement. Résultats et conseils sont ensuite disponibles sur une application mobile pour nous aider à modifier ce qui doit l’être.

6 Choisissez un couchage adapté

Pour permettre à votre enfant de s’endormir sereinement, mieux vaut lui proposer un lit adapté à sa taille, dont il pourra éventuellement toucher le bout avec ses pieds. Ça le rassurera. Privilégiez-les matelas de qualité, plutôt fermes et éviter les couettes avant 1 an. Les enfants les plus jeunes sont plus à l’aise dans des gigoteuses.

7 Aérez !

On l’oublie trop souvent mais aérer une pièce fait partie des réflexes importants pour maintenir un environnement sain. Ouvrez grand les fenêtres au moins 10 minutes tous les matins, et profitez-en pour relever le matelas afin qu’il en profite également. Là aussi, le hugOne de Sevenhugs peut s’avérer très utile : il mesure la qualité de l’air de votre maison et envoie une notification lumineuse lorsqu’il est temps de l’aérer. Pratique, non ?

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour améliorer le sommeil des enfants ?

Pour consulter le dossier complet sur le sommeil de l’enfant, cliquez ici.

Crédit photo : une petite fille endormie

Cet article a été réalisé en collaboration avec Sevenhugs 


› Auteur : Blog Je suis papa
› Date : 29/08/2016
Voir l'article original

› Source : logo je suis papa

 

×

Avertissement


Les informations figurant sur le site Internet de Xerys Gestion, société par actions simplifiée au capital social de 226.000 euros et dont le siège social est sis 7 rue d’Aguesseau à Paris (75008), immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 793 135 450 et enregistrée auprès de l’Autorité des marchés financiers en qualité de société de gestion de portefeuille sous le numéro GP-14000034 (la « Société de gestion »), ne constituent pas une offre des titres des véhicules gérés par la Société de gestion (les « Fonds Xerys »).

Toute déclaration contenue sur le site Internet de Xerys Gestion ainsi que toute prévision, estimation future ou déclaration relative aux attentes, concernant des évènements futurs ou la performance potentielle des Fonds Xerys cités sur le site Internet de Xerys Gestion, représente seulement la propre évaluation de la Société de gestion et de son interprétation des informations disponibles à la date de mise à jour du site Internet de Xerys Gestion. Aucune assurance ne peut être donnée que ces déclarations, avis, projections ou prévisions soient corrects ni que les objectifs des Fonds Xerys seront réalisés. La Société de gestion ne pourra être tenue responsable quant à l’exactitude de ces informations.

Il est précisé que les aspects fiscaux mentionnés sur le site Internet de Xerys Gestion doivent être considérés comme un résumé de certains aspects fiscaux relatifs aux Fonds Xerys en vigueur à la date de mise à jour du site Internet de Xerys Gestion. Les investisseurs potentiels sont invités à se rapprocher de leurs propres conseils fiscaux. Ces informations sont susceptibles d’évoluer en cas de modification de la règlementation et de la doctrine fiscale.

L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que les Fonds Xerys sont principalement investis dans des sociétés non cotées et par voie de conséquence ils sont peu ou pas liquides et présentent un risque de perte en capital.

 

Entrer