AlzProtect lève 14 millions d’euros avec l’entrée de Xerys pour lancer la phase II de son médicament dans la PSP

 

Convaincue des avancées scientifiques déterminantes d’Alzprotect dans la recherche contre la maladie d’Alzheimer Xerys a décidé, en janvier 2018 de lui permettre d’accélérer son développement.

 

Ce tour de financement a permis d’investir 14 millions d’euros en série B. Xerys devient l’investisseur financier principal dans la société.

Les premiers essais chez le malade débuteront début 2019.

 

Entretien avec Philippe Verwaerde, Président (CEO) et Directeur Scientifique d’Alzprotect

La qualité et l’espérance de vie augmentent constamment dans notre Société moderne. En contrepartie, les maladies liées au vieillissement nous affectent de plus en plus et l’une d’entre elle, la maladie d’Alzheimer, représente un défi majeur pour notre génération et celles à venir. Plus de 47 millions de personnes en sont atteintes dans le monde occidental dont plus de 900 000 en France. Les experts les plus alarmistes parlent d’une véritable « épidémie » qui pourrait remettre en question l’équilibre économique et sociétal du monde entier.

Face à ce défi, la recherche industrielle et académique s’est mobilisée depuis plus de vingt ans et malgré plus de 400 essais cliniques dans le monde et des milliards d’euros investis, il n’existe, à l’heure actuelle, aucun traitement susceptible de stopper ce terrible fléau.

Un espoir nait de la recherche d’une biotech Lilloise, Alzprotect, dont les résultats et le degré d’avancement spectaculaires réalisés récemment permettent d’aborder l’avenir avec confiance.

Alzprotect avance, depuis plusieurs années, hors des sentiers battus. La société Française a fait du « think outside the box » son leitmotiv en développant des molécules sélectionnées pour leur effet global et direct sur l’ensemble des marqueurs connus de la maladie. Les résultats sur les modèles animaux ont été impressionnants et sont allés au-delà de leurs attentes.

Ces résultats s’expliquent par la différence de stratégie par rapport à l’approche traditionnelle ciblée par la majorité des acteurs de la recherche. Celle-ci s’est évertuée à décortiquer les différentes causes déclenchantes connues de la maladie et notamment les 3 principaux marqueurs appelés : Peptide Amyloïde, Protéine Tau et Neuroinflammation. En s’appliquant à cibler un seul marqueur à la fois l’industrie a développé, depuis 20 ans, des candidats médicaments incomplets qui ont mené à des échecs cliniques répétés.

Au contraire, Alzprotect a appliqué un principe de sélection naturelle en ne recherchant dès le départ que les molécules agissant directement sur les Neurones, sans se préoccuper à ce stade de leur action spécifique sur un mécanisme précis de la maladie. Mais au final, les molécules d’Alzprotect ainsi découvertes se sont révélées agir simultanément sur l’ensemble des marqueurs : Peptide Amyloïde, Protéine Tau et Neuroinflammation. Une optimisation rigoureuse a permis de sélectionner et développer le meilleur candidat, l’AZP2006, actuellement en développement. Ce produit a déjà été testé sur des volontaires sains.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. En parallèle de la découverte de son mode d’action, la société a observé que l’AZP2006 induisait un rétablissement et une stimulation importante des connections neuronales. Cette observation sur des neurones en culture s’est confirmée lors des dernières études sur animaux où des souris prises au stade ultime de la maladie sont redevenues complètement normales après avoir été traitées par la molécule d’Alzprotect. L’AZP2006 non seulement expérimentalement stoppe la maladie mais permet de récupérer les fonctions perdues du cerveau.

Il est souvent difficile d’aller à contre-courant des théories et pratiques communément admises et Alzprotect a dû avancer dans l’ombre. Mais la persévérance a payé et la société est à présent sur le radar de nombreuses compagnies pharmaceutiques qui s’intéressent à cette startup appliquant une stratégie révolutionnaire, véritable point de rupture dans la recherche contre l’Alzheimer.

A présent, AlzProtect avec le soutien de Xerys accélère son développement et son objectif est d’obtenir une preuve de concept rapide chez les patients en phase de recherche clinique. Cette stratégie passera par des tests pour une maladie orpheline proche de la maladie d’Alzheimer, la Paralysie Supra-Nucléaire Progressive. La société a d’ailleurs obtenu pour l’AZP2006 le statut de médicament orphelin à la fois en Europe et aux Etats Unis. Cette reconnaissance par les experts nous assure un développement plus rapide chez les patients, moins couteux et une exclusivité de 10 ans sur le marché.

La société a récemment obtenu des autorités de santé l’autorisation de son dernier essai préclinique (phase 1b) axé sur l’effet de prise de nourriture qui permettra comme prévu le démarrage des premiers essais sur les patients en 2019.

 

AlzProtect : AlzProtect est une entreprise biopharmaceutique développant des candidats médicaments de leur découverte jusqu'aux essais cliniques pour le traitement de maladies neurodégénératives dont la maladie d'Alzheimer (MA) et les tauopathies orphelines telle que la Paralysie Supranucléaire Progressive (PSP).

Contact : Dr Philippe Verwaerde, PhD Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 


› Auteur : AlzProtect
› Date : 18/10/2018

› Site : www.alzprotect.com

› Source : logo AlzProtect

 

×

Avertissement


Les informations figurant sur le site Internet de Xerys Gestion, société par actions simplifiée au capital social de 226.000 euros et dont le siège social est sis 7 rue d’Aguesseau à Paris (75008), immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 793 135 450 et enregistrée auprès de l’Autorité des marchés financiers en qualité de société de gestion de portefeuille sous le numéro GP-14000034 (la « Société de gestion »), ne constituent pas une offre des titres des véhicules gérés par la Société de gestion (les « Fonds Xerys »).

Toute déclaration contenue sur le site Internet de Xerys Gestion ainsi que toute prévision, estimation future ou déclaration relative aux attentes, concernant des évènements futurs ou la performance potentielle des Fonds Xerys cités sur le site Internet de Xerys Gestion, représente seulement la propre évaluation de la Société de gestion et de son interprétation des informations disponibles à la date de mise à jour du site Internet de Xerys Gestion. Aucune assurance ne peut être donnée que ces déclarations, avis, projections ou prévisions soient corrects ni que les objectifs des Fonds Xerys seront réalisés. La Société de gestion ne pourra être tenue responsable quant à l’exactitude de ces informations.

Il est précisé que les aspects fiscaux mentionnés sur le site Internet de Xerys Gestion doivent être considérés comme un résumé de certains aspects fiscaux relatifs aux Fonds Xerys en vigueur à la date de mise à jour du site Internet de Xerys Gestion. Les investisseurs potentiels sont invités à se rapprocher de leurs propres conseils fiscaux. Ces informations sont susceptibles d’évoluer en cas de modification de la règlementation et de la doctrine fiscale.

L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que les Fonds Xerys sont principalement investis dans des sociétés non cotées et par voie de conséquence ils sont peu ou pas liquides et présentent un risque de perte en capital.

 

Entrer