Biolog-id veut devenir la référence mondiale pour la traçabilité des poches de sang

Le spécialiste de la traçabilité par RFID (Radio Frequency Identification ; « identification par radiofréquence ») pour les poches de produits sanguins et de chimiothérapie ouvre ses premières filiales à l'étranger...

 

Une filiale à Barcelone pour répondre aux appels d'offres en Espagne et au Portugal, une autre à Milan pour le marché italien et une autre en cours de création à Atlanta (Etats-Unis) pour développer l'activité nord-américaine. L'heure est à l'expansion pour Biolog-id, PME de 7 millions d'euros de chiffre d'affaires qui applique la RFID (Radio Frequency Identification ; "identification par radiofréquence") à la gestion de produits sanguins (globules rouges, plasma, plaquettes) et de chimiothérapie.

L'entreprise, dont le siège est à Paris mais l'établissement principal à Bernay (Eure), a mis au point des solutions de traçabilité par RFID qui s'interfacent avec les systèmes informatiques des hôpitaux et établissements du sang. Cette technologie permet le contrôle en temps réel des stocks et de l'attribution du produit au patient. Les informations relatives au produit et au patient sont stockées dans la mémoire d'une puce collée sur le produit. « La poche de sang ou la poche contenant le produit de chimiothérapie est en quelque sorte connectée », résume le PDG de Biolog-id, Pierre Parent.

 

Validation par les autorités de santé

Il ne fait pas de doute, selon lui, que la traçabilité par RFID va s'imposer comme la référence pour les produits de santé sensibles, par opposition au système du code-barres qu'il faut flasher pour accéder aux données sur le patient et le produit. La RFID permet d'assurer une traçabilité plus importante pour ces produits dits « sensibles » et qui engagent la vie des patients.

Créée en 2005, la société a mis des années à développer et à faire valider ses solutions par les autorités de santé à l'étranger. En novembre 2016, elle avait levé 7 millions d'euros auprès de Xerys Gestion. L'international déjà pèse 45 % de son chiffre d'affaires. Dans les cinq ans qui viennent, la PME, qui compte 46 salariés, prévoit une croissance d'activité de 30 à 50 % en moyenne par an et un coup d'accélérateur à l'international. Déjà propriétaire de 90 brevets, Biolog-id vient de reprendre la petite entreprise espagnole Veridentia, qui a mis au point un tube pouvant contenir une poche de sang qui se déverrouille par système RFID.


› Auteur : Claire Garnier
› Date : 12/01/2018
Voir l'article original

› Source : Les Echos

 

×

Avertissement


Les informations figurant sur le site Internet de Xerys Gestion, société par actions simplifiée au capital social de 226.000 euros et dont le siège social est sis 7 rue d’Aguesseau à Paris (75008), immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 793 135 450 et enregistrée auprès de l’Autorité des marchés financiers en qualité de société de gestion de portefeuille sous le numéro GP-14000034 (la « Société de gestion »), ne constituent pas une offre des titres des véhicules gérés par la Société de gestion (les « Fonds Xerys »).

Toute déclaration contenue sur le site Internet de Xerys Gestion ainsi que toute prévision, estimation future ou déclaration relative aux attentes, concernant des évènements futurs ou la performance potentielle des Fonds Xerys cités sur le site Internet de Xerys Gestion, représente seulement la propre évaluation de la Société de gestion et de son interprétation des informations disponibles à la date de mise à jour du site Internet de Xerys Gestion. Aucune assurance ne peut être donnée que ces déclarations, avis, projections ou prévisions soient corrects ni que les objectifs des Fonds Xerys seront réalisés. La Société de gestion ne pourra être tenue responsable quant à l’exactitude de ces informations.

Il est précisé que les aspects fiscaux mentionnés sur le site Internet de Xerys Gestion doivent être considérés comme un résumé de certains aspects fiscaux relatifs aux Fonds Xerys en vigueur à la date de mise à jour du site Internet de Xerys Gestion. Les investisseurs potentiels sont invités à se rapprocher de leurs propres conseils fiscaux. Ces informations sont susceptibles d’évoluer en cas de modification de la règlementation et de la doctrine fiscale.

L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que les Fonds Xerys sont principalement investis dans des sociétés non cotées et par voie de conséquence ils sont peu ou pas liquides et présentent un risque de perte en capital.

 

Entrer