PowiDian

Mafate expérimente une première mondiale en matière d’électricité

Grosse effervescence hier à Mafate. Les enfants de l’école André Bègue chantent et dansent avec un groupe de maloya. Plusieurs hélicoptères se posent alors sur la pelouse du stade de la Nouvelle. Jean-Bernard Levy, président-directeur général d’EDF, débarque avec Michel Magnan, directeur régional du groupe suivis de Vanessa Miranville, Joseph Sinimalé et d’autres officiels qui viennent inaugurer l’installation photovoltaïque de la cantine de l’établissement scolaire.

Le dirigeant d’EDF dévoile également une grande nouvelle : une solution développée par la start-up PowiDian sera expérimentée cette année dans le cirque.

ÉNERGIE. En visite dans le cirque, Jean-Bernard Levy, PDG d’EDF, a annoncé le test d’un système à hydrogène capable d’alimenter en électricité tous les foyers. Démarrage de l’essai cette année.

Une première mondiale après l’essai réalisé au Parc de la Vanoise. Aucun équipement électrique n’existe dans le cirque classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Un site test sera donc choisi avec la mise en réseau de plusieurs maisons et bâtiments. Ce dispositif est censé garantir une autonomie énergétique complète (voir par ailleurs). Il s’agit d’une station, munie de panneaux solaires, couplée à un système à hydrogène, capable de prendre le relais, en cas de mauvais temps, pour assurer l’alimentation en électricité.

Ce projet pilote vise, à terme, à électrifier l’ensemble des foyers mafatais. Un programme mené avec le Sidélec, dirigé par Maurice Gironcel, également présent hier. De quoi offrir aux 300 familles mafataises une alternative aux panneaux photovoltaïques parfois en mauvais état. Elles doivent souvent recourir à des groupes électrogènes ou rationner la lumière en journée faute de soleil. “une solution de raccordement durable” «C’est une solution de raccordement durable au réseau pour ces familles. EDF propose de reprendre en concession leurs installations photovoltaïques tombées en désuétude.

Les groupes électrogènes ne sont pas la solution adaptée. Celle de PowiDian a été primée à la COP21», précise le dirigeant. L’annonce semble ravir les élus et représentants réunis face à lui.
Simone Collet, elle, se réjouit de son nouvel espace de travail. Cantinière depuis 38 ans, elle ne regrette pas les anciens équipements installés sur le toit du réfectoire. Les nouveaux sont bien plus performants. «J’ai enfin des prises électriques et de la lumière tout le temps. Avec ma collègue, nous faisons la cuisson au gaz et nous avons plusieurs frigos et congélateurs», glisse-t-elle.

Son enthousiasme contraste avec la réserve de David Gravina, serveur Chez Dédé, le restaurant géré par Chantale Bègue, la sœur du pilote d’hélicoptère André Bègue, décédé en 2010. «Combien de fois j’ai entendu parler d’expérimentation ou de nouveaux projets. Ça m’a l’air bien mais je ne crois pas au projet d’EDF», rétorque le jeune homme de 22 ans, encore chez ses parents. Eux aussi manquent de lumière à cause du photovoltaïque défaillant. «On a recours au groupe électrogène. L’entretien des panneaux n’est pas fait malgré nos relances auprès de l’opérateur», glisse-t-il avec un sourire. Énergie ou pas énergie, David Gravina repart servir le petit-déjeuner à ses clients du jour. Ce n’est pas tous les jours qu’il reçoit autant d’officiels. L’employé continue de bosser sans aucune coupure malgré leur visite. Il espère notamment revoir plus souvent les élus…


› Auteur : Thomas Selly
› Date : 03/02/2016
› Voir l’article original

› Source : Clicanoo

PowiDian

Xerys

XERYS FRANCE

7 rue d’Aguesseau

75008 Paris - France

+33 (0)1 82 52 12 25

SUIVEZ-NOUS :