Skytech participation développement durable

SKYTECH se dote d’une nouvelle gouvernance pour accélérer son développement en Europe et à l’international Jérôme  -2SKYTECH annonce l’approbation de son document d’enregistrement par l’Autorité des marchés financiers, première étape dans le cadre de son projet d’introduction en bourse sur Euronext Growth® à Paris

Greentech spécialisée dans la régénération des résines plastiques premium grâce à un procédé de fabrication vertueux, réplicable, fondé sur une technologie brevetée de séparation des plastiques par triboélectricité
Acteur de l’économie circulaire bénéficiant d’un positionnement concurrentiel différenciant
Un marché cible doté de fortes perspectives de croissance, alimentées par la demande soutenue des plasturgistes et des industriels
Un plan stratégique pour devenir l’un des leaders européens du marché de l’ABS, du PP et du PS1 régénérés, accompagné d’objectifs commerciaux et financiers ambitieux

Bonnières-sur-Seine (France), le 20 mai 2022 – 8h00 CEST – SKYTECH (la « Société »), Greentech française spécialisée dans la production de résines plastiques régénérées premium, annonce l’approbation de son document d’enregistrement par l’Autorité des marchés financiers (« AMF ») sous le numéro I. 22 – 022 en date du 19 mai 2022.L’approbation du document d’enregistrement matérialise la première étape du projet
d’introduction en bourse de SKYTECH sur le système multilatéral de négociation d’Euronext Growth® à Paris.
La réalisation de l’introduction en bourse demeure sous réserve des conditions de marché et del’approbation par l’AMF du prospectus relatif à l’opération constitué du document d’enregistrement, de la note d’opération relative aux valeurs mobilières offertes, et du résumé du prospectus (inclus dans la note d’opération).

page1image37638656

ABS (acrylonitrile butadiène styrène), PS (polystyrène) et PP (polypropylène)

Jérôme LE CONTE, Président, et Christophe LAMBOEUF, Directeur Général de SKYTECH déclarent: « Nous sommes ravis d’annoncer cette première étape dans le cadre du projet d’introduction en bourse de SKYTECH. Il s’agit d’un moment clé dans une aventure collective fondée sur la volonté de proposer une solution vertueuse au problème du traitement des plastiques usagés. Aujourd’hui, en l’absence de solutions de tri suffisamment efficaces, la quasi-totalité des déchets plastiques post-consommation sont enfouis ou incinérés. Pour faire face à cette urgence environnementale, SKYTECH apporte une solution concrète pour traiter les mélanges complexes de déchets plastiques. Après plus de 8 années de R&D, SKYTECH a mis au point un procédé industriel reposant sur la technologie de la tribo-électricité qui permet de régénérer des polymères premium, autrement dit de recycler des mélanges complexes de déchets plastiques post-consommation en résines prêtes à l’emploi par les industriels.
Spécialisé dans la régénération d’ABS, de PS et de PP, SKYTECH se positionne sur un marché en forte croissance. La fermeture progressive des frontières de pays ayant accueilli précédemment les déchets plastiques sur leur territoire, l’augmentation des contraintes réglementaires au sein des pays développés et la prise de conscience du consommateur désirant limiter son empreinte carbone, sont autant de leviers de croissance.Fort d’un statut de société industrielle et d’un positionnement reconnu sur un marché segmenté avec peu d’acteurs, SKYTECH ambitionne, grâce à ce projet d’introduction en bourse, d’accélérer son déploiement industriel et son développement commercial afin de devenir l’un des leaders européens sur le marché de l’ABS, du PS et du PP régénérés. »SKYTECH : une Greentech spécialisée dans la régénération d’ABS, de PS et de PP à partir de mélanges complexes de déchets plastiques post-consommation. SKYTECH produit des résines plastiques régénérées d’ABS, PS et PP, à partir de mélanges complexes de déchets plastiques post-consommation. La Société donne une nouvelle vie aux déchets plastiques issus notamment des véhicules hors d’usage et des équipements électriques et électroniques en les transformant en résines premium, prêtes à l’emploi et disposant de caractéristiques techniques similaires à celles d’un plastique vierge.Soutenu historiquement par les fonds et véhicules d’investissement de Xerys Invest, SKYTECH apporte une solution concrète pour éviter l’incinération et l’enfouissement de quantités importantes de plastiques chaque année, contribuant ainsi à des objectifs concrets de l’économie circulaire et à la décarbonation de l’industrie du plastique : la production d’une tonne de plastique régénéré permet la réduction de 2 tonnes d’équivalent CO2, 13 MWh d’électricité et 5 m3 d’eau2.
Un procédé industriel vertueux et réplicable permettant de régénérer des mélanges complexes de déchets plastiques à un prix compétitif. Pour être recyclés, les mélanges de déchets plastiques doivent être séparés par nature chimique. Les techniques classiques de tri comme la flottaison et le tri infrarouge ne garantissent pas une séparation suffisamment précise de certaines familles de plastiques du fait de leur densités très proches et de la difficulté à séparer les résines plastiques de couleur noire. Leur recyclage est donc fortement limité.Grâce à des recherches initiées avec le CNRS, puis avec les laboratoires de l’Ecole Normale Supérieure, SKYTECH s’appuie sur un procédé industriel innovant en trois étapes qui lui permet

page2image36826944

2 Source : Ademe

de se positionner comme l’un des rares acteurs européens en mesure de donner une nouvelle vie à ces déchets plastiques :

1) Leprétraitementpourcapterunmaximumdedéchets

Le prétraitement est une phase de préparation du déchet au cours de laquelle ce dernier est nettoyé puis broyé afin de pourvoir passer en phase de séparation. SKYTECH reçoit de ses fournisseurs des mélanges de déchets binaires et ternaires d’ABS, de PS et de PP de toute taille qu’il est nécessaire de traiter en amont de la phase de séparation de sorte qu’ils soient exempts de polluants et d’une taille uniforme pour le passage à l’étape suivante : la tribo-électricité. Cette première phase est clé pour permettre un tri triboélectrique de qualité et accroître les

sources d’approvisionnement, améliorant ainsi le coût de revient de la production de SKYTECH.

2) Le tri par tribo-électricité pour séparer les mélanges ternaires

Grâce au phénomène électrostatique de la tribo-électricité, SKYTECH a développé Triblast®, une technologie permettant de séparer les mélanges d’ABS, de PS et de PP contenus dans les déchets plastiques en familles de plastiques distinctes, ce que les autres techniques de tri ne parviennent pas à faire. Breveté, ce processus de séparation permet d’atteindre des taux de pureté proches de 100% (jusqu’à 99% pour l’ABS).

3) Lagranulationpourtransformerledéchetpropreetséparéenunplastiquerégénéré premium prêt à l’emploi

Une fois les différents plastiques triés par famille, la granulation permet de transformer la matière en granulés prêts à l’emploi, semblables aux granulés issus de résines vierges. L’étape de granulation mélange par fusion des résines plastiques issues de la phase de séparation avec des additifs afin d’en modifier les caractéristiques physiques, thermiques, électriques ou esthétiques, pour répondre aux exigences techniques des clients.

SKYTECH sélectionne et dose rigoureusement les additifs utilisés pour qu’ils répondent au plus haut standard de qualité. La Société propose une large gamme de formulations et produit des résines sur mesure.

Une société au stade industriel bénéficiant d’un positionnement concurrentiel différenciant

En 2021, la capacité de production annuelle sur le site historique de SKYTECH, à Bonnières-sur- Seine était de 10 000 tonnes. Cette capacité va augmenter à 35 000 tonnes dès 2022 avec

l’ouverture d’un nouveau site de production situé au Val-d’Hazey qui permettra à SKYTECH de répondre à la demande soutenue pour ses produits.

SKYTECH dispose actuellement de quatre brevets protégeant son procédé industriel fondé sur la tribo-électricité. Ces brevets, conjugués à une expertise unique, permettent à SKYTECH de maintenir et d’accroître son avance technologique vis-à-vis de ses concurrents. Le savoir-faire de la Société réside dans sa capacité à formuler et à produire des solutions répondant au cahier des charges des plasturgistes et des industriels dans de multiples domaines d’application : automobile, équipements électriques ou électroniques, bâtiments et mobilier. Additionnés, ces secteurs consomment à eux seuls autant de plastique que le secteur de l’emballage3.

Les équipes R&D de SKYTECH ont déjà mis au point des formulations uniques sur le marché avecpage3image37661184

3 Source : Plastic Europe (2019)

des caractéristiques de résistance aux hautes températures, de résistance au feu, ou certifiées pour le contact alimentaire (cosmétique) en Europe et aux États-Unis (ABS et PS). Les équipes travaillent actuellement sur la production de résines régénérées en couleur.

Déjà référencée auprès d’une importante base de clients plasturgistes et d’industriels reconnus, la Société a initié des travaux de R&D avec des grands comptes de l’automobile et de l’électroménager (Renault, Faurecia, Valeo, Legrand, Schoeller Allibert, etc.) afin d’assurer l’homologation de ses produits auprès de l’ensemble de la chaîne des sous-traitants de ces grands donneurs d’ordre. Ces certifications permettront d’accélérer la dynamique commerciale de la Société.

Un marché cible doté de fortes perspectives de croissance, alimentées par la
demande soutenue des plasturgistes et industrielsSKYTECH se positionne sur un important marché en forte croissance. En 2018, 17 millions de tonnes d’ABS, de PS et de PP étaient consommées et produits en Europe et en Asie4. En parallèle, la Société considère que le taux de régénération de ces plastiques va être amené à augmenter avec la prise en compte les facteurs suivants :
  1. La fermeture des frontières de certains pays (dont la Chine) à l’importation des déchets où les pays européens et les Etats-Unis avaient l’habitude d’exporter leurs déchets plastiques ;
  2. L’augmentation des contraintes réglementaires qui vont être imposées par les états européens comme l’obligation du taux minimum d’incorporation de plastique régénéré par secteur ;
  3. La prise de conscience du consommateur et sa demande de produits éco-responsables qui obligent les industriels à accroître l’utilisation de plastique régénéré.

Un plan stratégique pour devenir un leader européen du marché de l’ABS, du PP et du PS régénéré accompagné d’objectifs commerciaux et financiers ambitieux

Bénéficiant d’un positionnement reconnu sur un marché très segmenté avec peu d’acteurs en Europe, l’objectif du projet d’introduction en bourse est d’accélérer fortement le développement de SKYTECH pour devenir l’un des leaders européens de l’ABS, du PS et du PP régénéré. A horizon 2025, la Société vise un chiffre d’affaires d’environ 200 M€ et un objectif de marge d’EBITDA compris entre 17 et 20%, puis une augmentation de cette marge d’EBITDA autour de 30% en 2030. La stratégie de croissance de la Société, visant à lui permettre d’atteindre ces objectifs, repose principalement sur :

  • l’ouverture de nouveaux sites de production à l’international avec l’objectif d’avoir quatre usines en 2025 et au moins six usines en 2030 ;
  • l’augmentation de la capacité de production avec l’objectif d’avoir 15 lignes de séparation et 19 lignes de granulation en 2025 et au moins 21 lignes de séparation et 27 lignes de granulation en 2030 ;
  • le maintien de son avance technologique et le renforcement de sa politique R&D pour être homologué auprès de grands comptes du secteur de l’automobile et de l’électroménager ;
  • une hausse modérée des prix de vente des résines régénérées vendues par la Société.

page4image37710144

4 Plastic Europe

Une démarche RSE ancrée au cœur de la stratégie de SKYTECH avec des performances ESG avancées

SKYTECH s’emploie à optimiser son empreinte carbone à tous les niveaux de son activité. Son processus industriel et sa technologie lui permettent de réduire les émissions de CO2 d’environ 95% en comparaison à la production de résines vierges, ou en traitement post-consommation principalement par incinération. De plus, l’outil industriel de la Société consomme très peu de ressources (eau, électricité) et aucun produit chimique autre que les additifs de formulation.

Au-delà, SKYTECH veille également à respecter les critères les plus élevés en matière de Responsabilité Sociale et Environnementale dans sa politique sociale et de gouvernance. Ainsi, dans le cadre de son évaluation ESG par l’agence de notation extra-financière Ethifinance, SKYTECH a reçu une notation de 59/100, supérieure à la moyenne des comparables du secteur (33/100) et témoignant d’un niveau qualifié « d’avancé ».

Mise à disposition du document d’enregistrement

Des exemplaires du document d’enregistrement approuvé le 19 mai 2022 sous le numéro 22- 022, sont disponibles sans frais auprès de SKYTECH (Village d’Entreprise, Route Nationale 13, Zone Industrielle 78720 Bonnières-sur-Seine,), ainsi que sur le site Internet de SKYTECH (www.skytech- finance.com) et de l’Autorité des marchés financiers (www.amf-france.org).

SKYTECH attire l’attention du public sur le chapitre 3 « Facteurs de risques » du document d’enregistrement approuvé par l’AMF. La réalisation d’un ou plusieurs de ces risques est susceptible d’avoir un effet défavorable significatif sur les activités, la réputation, la situation financière, les résultats ou les perspectives, ainsi que le prix de marché des actions de SKYTECH.

Accédez à davantage d’information sur le site dédié au projet d’introduction en bourse de SKYTECH : www.skytech-finance.com

***

A propos de SKYTECH

Acteur de l’économie circulaire intelligente et durable, SKYTECH participe au renouveau de la plasturgie : l’éco-plasturgie. SKYTECH produit des résines régénérées premium issues de déchets plastiques complexes à destination des industriels. Fruit de nombreuses années de R&D menées avec le soutien de l’ADEME, SKYTECH a développé une plateforme innovante et brevetée de tri permettant la séparation de mélanges complexes de polymères post-consommation avec un taux de pureté proche de 100% ainsi que leur granulation. SKYTECH apporte une réponse concrète aux enjeux des industriels du plastique pour faire évoluer leur production vers l’écoconception tout autant qu’à un enjeu environnemental majeur au cœur des préoccupations sociétales. SKYTECH s’emploie également à limiter son impact environnemental en déployant un outil de production aux performances énergétiques de premier ordre. SKYTECH est soutenu depuis ses débuts par les fonds et véhicules d’investissement de Xerys Invest.

Pour plus d’informations : www.skytechslp.com; LinkedIn @SKYTECH SLPpage5image37063872page5image37070592

CONTACTS

SKYTECH

Relations Investisseurs investors@skytechslp.com

NewCap

Thomas Grojean/Quentin Massé Relations investisseurs skytech@newcap.eu
T. : 01 44 71 94 94

NewCap

Nicolas Merigeau Relations médias financiers skytech@newcap.eu
T. : 01 44 71 94 94

Contacts presse
CONVICTION[S]
Bruno Lorthiois – +33 678970724 – blorthiois@convictions.fr

AVERTISSEMENT

Le présent communiqué de presse inclut uniquement des informations résumées et ne prétend pas être exhaustif. Aucune garantie n’est donnée quant à l’exactitude et l’exhaustivité de l’information ou des opinions contenues dans le présent communiqué de presse.
L’émission ou la souscription des valeurs mobilières objet du présent communiqué peuvent faire l’objet dans certains pays de restrictions légales ou réglementaires spécifiques. Les personnes en possession du présent document doivent s’informer des éventuelles restrictions locales et s’y conformer. La Société n’assume aucune responsabilité au titre d’une violation par une quelconque personne de ces restrictions.

Le présent communiqué de presse ne contient pas et ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières, ni une invitation ou une incitation d’investissement dans des valeurs mobilières en France, aux Etats-Unis ou dans toute autre juridiction. Les informations contenues dans le présent communiqué ne constituent pas une offre de valeurs mobilières aux Etats-Unis d’Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon.

Le présent communiqué a une valeur exclusivement informative. Il ne constitue pas et ne saurait en aucun cas être considéré comme constituant une offre au public de titres financiers, ni comme une sollicitation du public relative à une offre de quelque nature que ce soit dans un quelconque pays, y compris en France.

Le présent communiqué constitue une communication à caractère promotionnel et non pas un prospectus au sens du Règlement (UE) 2017/1129 du Parlement européen et du Conseil du 14 juin 2017, tel que modifié (le « Règlement Prospectus ».

L’offre sera ouverte au public uniquement en France postérieurement à la délivrance par l’AMF de son approbation sur le prospectus correspondant.

S’agissant des États membres de l’Espace Economique Européen autres que la France (les « États membres ») aucune action n’a été entreprise et ne sera entreprise à l’effet de permettre une offre au public des valeurs mobilières objet de ce communiqué rendant nécessaire la publication d’un prospectus dans l’un ou l’autre des États membres (autre que la France). En conséquence, les valeurs mobilières ne peuvent être offertes et ne seront offertes dans les États membres autres que la France, sauf conformément aux dérogations prévues par l’article 3(2) du Règlement Prospectus, si elles ont été transposées dans cet Etat membre ou dans les autres cas ne nécessitant pas la publication d’un prospectus au titre de l’article 3 du Règlement Prospectus et/ou des règlementations applicables dans cet Etat membre. En France, une offre au public de valeurs mobilières ne peut intervenir qu’en vertu d’un prospectus ayant été approuvé par l’AMF.

Ce communiqué ne constitue pas une offre de valeurs mobilières au public au Royaume-Uni. Le présent communiqué et les informations qu’il contient s’adressent et sont destinés uniquement aux personnes situées (x) en dehors du Royaume-Uni ou (y) au Royaume-Uni, qui sont des « investisseurs qualifiés » (tel que ce terme est défini dans le Règlement Prospectus qui fait partie du droit interne en application du European Union (Withdrawal) Act 2018) et (i) qui sont des professionnels en matièred’investissements (« investment professionals ») au sens de l’article 19(5) du Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005, tel que modifié (le « Financial Promotion Order »), (ii) qui sont visées à l’article 49(2) (a) à (d) du Financial Promotion Order (« high net worth companies, unincorporated associations etc. ») ou (iii) sont des personnes auxquelles une invitation ou une incitation à participer à une activité d’investissement (au sens de l’article 21 du Financial Services and Markets Act 2000) peut être légalement communiquée ou transmise (les personnes mentionnées aux paragraphes (y)(i), (y)(ii) et (y)(iii) étant ensemble dénommées, les « Personnes Habilitées »). Toute invitation, offre ou accord en vue de la souscription ou l’achat de titres financiers objet du présent communiqué est uniquement accessible aux Personnes Habilitées et ne peut être réalisé(e) que par les Personnes Habilitées. Ce communiqué s’adresse uniquement aux Personnes Habilitées et ne peut être utilisé par toute personne autre qu’une Personne Habilitée.

Le présent communiqué ne constitue pas une offre de valeurs mobilières ou une quelconque sollicitation d’achat ou de souscription de valeurs mobilières ni une quelconque sollicitation de vente de valeurs mobilières aux Etats-Unis d’Amérique. Les valeurs mobilières objet du présent communiqué n’ont pas été et ne seront pas enregistrées au sens du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le « U.S. Securities Act ») et ne pourront être offertes ou vendues aux Etats-Unis d’Amérique sans enregistrement ou exemption à l’obligation d’enregistrement en application du U.S. Securities Act. La Société n’a pas l’intention d’enregistrer l’offre mentionnée dans le présent communiqué ou une partie de cette offre aux Etats-Unis d’Amérique ni d’effectuer une quelconque offre publique aux Etats-Unis d’Amérique.

DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

Certaines informations contenues dans ce communiqué ne constituent pas des données historiques mais sont des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont fondées sur des opinions, prévisions et hypothèses actuelles, en ce compris, de manière non-limitative, des hypothèses relatives à la stratégie actuelle et future de la Société ainsi qu’à l’évolution de la conjoncture économique, des marchés financiers et des marchés sur lesquels la Société est présente. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces déclarations prospectives qui sont soumises à des risques connus ou inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs, lesquels pourraient amener les résultats réels, performances ou réalisations, ou les résultats du secteur ou d’autres événements, à différer significativement de ceux décrits ou suggérés par ces déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes incluent, notamment, ceux décrits dans le Chapitre 3 « Facteurs de risques » du document d’enregistrement de la société. Ces déclarations prospectives sont données uniquement à la date du présent communiqué de presse et la Société décline expressément toute obligation ou engagement de publier des mises à jour ou corrections des déclarations prospectives incluses dans ce communiqué afin de refléter tout changement affectant les prévisions ou événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces déclarations prospectives sont fondées. Les informations et déclarations prospectives ne constituent pas des garanties de performances futures et sont sujettes à divers risques et incertitudes, dont un grand nombre sont difficiles à prédire et échappent généralement au contrôle de la Société. Les résultats réels pourraient significativement différer de ceux décrits, ou suggérés, ou projetés par les informations et déclarations prospectives.

Skytech, Xerys

Xerys

XERYS FRANCE

73 boulevard haussmann

75008 Paris - France

+33 (0)1 82 52 12 25

SUIVEZ-NOUS :