Advanced Biodesign

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY pour développer ses connaissances sur les altérations génétiques dans les cancers hématologiques

Le consortium réunit 27 organisations venant de 11 pays afin de travailler sur l’activité des enhancers
Il recevra un financement de 4 millions d’euros de la Commission européenne au cours des quatre prochaines années

Lyon, le 20 janvier 2020 – Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

« ENHPATHY a pour objectif d’améliorer les connaissances des éléments génétiques cis-régulateurs appelés communément « enhancers » ou « amplificateurs » d’expression génique dans des pathologies telles que le cancer, les maladies inflammatoires, l’obésité, le diabète et les troubles du développement, afin d’améliorer le diagnostic, le traitement, le conseil génétique et la prévention chez les patients », explique Salvatore Spicuglia, directeur de recherche au TAGC (Théories et Approches de la Complexité Génomique – INSERM – Université Aix-Marseille) et coordinateur d’ENHPATHY.

En génétique moléculaire, les enhancers sont des régions de l’ADN, parfois très éloignées du gène cible, qui peuvent augmenter la transcription de ce dernier. En général, les maladies génétiques ont pour cause des mutations au sein de gènes codants pour des protéines impliquées dans ces dernières. Des études ont également démontré l’importance de certaines régions d’ADN non codantes, donc hors de la séquence d’un gène, qui, dans certaines conditions, constitueraient des facteurs étiologiques majeurs dans l’apparition de maladies humaines. Ces pathologies liées aux enhancers, aussi appelées enhanceropathies, peuvent être à l’origine d’une grande variété de maladies, telles que les maladies héréditaires rares, le cancer ou le diabète. Bien que leurs répercussions pathologiques et thérapeutiques soient connues, les mécanismes moléculaires de régulations de nos gènes par les enhancers sont très peu décrit, limitant ainsi leur implication dans l’arsenal thérapeutique.

« Le consortium ENHPATHY a récemment reçu un financement Action Marie Skłodowska-Curie de la Commission européenne, l’un des programmes les plus compétitifs pour la recherche et l’innovation avec environ 8% de chance d’être sélectionné, démontrant son excellence scientifique et les attentes qu’il suscite », déclare Mileidys Perez, directrice scientifique chez Advanced BioDesign. « L’une des caractéristiques du projet est le recrutement de jeunes chercheurs qui se formeront chez les différents partenaires, leaders européens dans les domaines de la biologie moléculaire, de la bioinformatique, des mathématiques et de la génétique ».

« ENHPATHY représente une belle opportunité pour Advanced BioDesign de travailler en étroite collaboration avec des partenaires européens dans différents domaines afin d’améliorer nos connaissances scientifiques sur les altérations génétiques cliniquement exploitables chez les patients atteints de cancer, en particulier dans la leucémie aiguë myéloïde, notre indication prioritaire », ajoute Ismail Ceylan, PDG d’Advanced BioDesign. « La capacité à mieux identifier les mécanismes de régulation de notre cible thérapeutique nous permettra d’adapter nos futures études cliniques, ouvrant la voie à la médecine personnalisée et maximisant nos chances de succès ».

Le programme de recherche ENHPATHY débutera le 1er mars 2020. Il recevra un budget de 4 millions d’euros pour soutenir le programme et pour organiser les coopérations entre ses partenaires académiques et industriels.

A propos d’ENHPATHY
ENHPATHY est un consortium scientifique multidisciplinaire créé dans le cadre des Actions Marie Skłodowska-Curie (MSCA) ITN (Innovative Training Networks) ETN (European Training Networks). Il rassemble 15 organisations européennes universitaires et 12 organisations non universitaires dans le continuum de la recherche fondamentale, translationnelle et clinique sur les enhancers et les maladies qui y sont associées. ENHPATHY vise à accroître les connaissances scientifiques et à former de nouvelles générations de chercheurs sur les enhanceropathies humaines pour apporter de nouvelles opportunités diagnostiques et thérapeutiques aux patients.
www.enhpathy.eu
https://twitter.com/enhpathy_H2020

A propos d’Advanced BioDesign
Advanced BioDesign est une société biotechnologique française qui développe une nouvelle thérapie ciblée innovante contre les cancers résistants, avec une première indication dans la leucémie aiguë myéloïde. Son principal composé anticancéreux, ABD-3001 est un inhibiteur suicide first-in-class des aldéhydes déshydrogénases 1 & 3 (ALDH1&3). L’enzyme ALDH permet aux cellules cancéreuses de se détoxifier en recyclant les molécules susceptibles de leur nuire. En inhibant cette enzyme, ABD-3001 entraîne l’apoptose de la cellule cancéreuse sans endommager les cellules saines. ABD-3001 est actuellement au stade préclinique. La société prévoit de soumettre son dossier réglementaire à l’ANSM courant 2020. Advanced BioDesign prépare activement son entrée en phase clinique 1 pour 2021. Fondée en 2010 et installée à Saint-Priest près de Lyon (France), Advanced BioDesign collabore notamment avec le Pr. Régis Costello à l’AP-HM (Marseille), où sont basés une partie de ses collaborateurs.
www.a-biodesign.com
https://www.linkedin.com/company/advanced-biodesign

Contact média
Andrew Lloyd & Associates
Juliette Schmitt-dos Santos / Céline Gonzalez
juliette@ala.com / celine@ala.com
Tél : +33 01 56 54 07 00
@ALA_Group

Advanced BioDesign, Xerys

Xerys

XERYS FRANCE

7 rue d’Aguesseau

75008 Paris - France

+33 (0)1 82 52 12 25

SUIVEZ-NOUS :