Alzprotect

Alzprotect renforce son portefeuille de Propriété Intellectuelle concernant le candidat médicament Ezéprogind

Lille (France), le 23 novembre 2020

ALZPROTECT, société biopharmaceutique développant des solutions thérapeutiques pour les maladies neurodégénératives annonce que l’Office des Brevets et des Marques des Etats-Unis (USPTO) a récemment délivré le brevet numéro US 10,772,884 concernant les utilisations thérapeutiques du candidat médicament Ezéprogind (AZP2006) dans le traitement des tauopathies. Ce brevet complète les brevets déjà délivrés aux Etats-Unis concernant le produit (US 9,562,018) et ses utilisations thérapeutiques dans le traitement de la maladie d’Alzheimer et de la maladie de Parkinson (US 10,537,569).

Cette délivrance renforce le portefeuille des brevets couvrant l’Ezéprogind et ses utilisations thérapeutiques déjà délivrés en Europe (EP 2 938 597 – validé dans 26 états membres de la Convention sur le Brevet Européen), et dans 11 autres pays incluant le Japon (JP 6384923) et la Chine (CN 105008333).

Tous ces brevets seront en vigueur au moins jusqu’au 27 décembre 2033 et des demandes de brevet similaires sont en cours d’examen au Canada et au Brésil.

Alzprotect possède en tant que co-propriétaire ou titulaire d’une licence exclusive mondiale octroyée par l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm) et l’Université de Lille (France) les droits d’exploitation d’un total de 58 brevets relatifs à l’Ezéprogind dans 39 pays.

Alzprotect continue d’enrichir la propriété intellectuelle de l’Ezéprogind avec le dépôt de deux nouvelles demandes de brevet européen prioritaires qui seront ensuite également étendues à plusieurs autres pays hors d’Europe. Ces demandes de brevet concernent de nouvelles utilisations thérapeutiques de l’Ezéprogind dans le traitement de maladies neurodégénératives spécifiques et des nouvelles formes de la molécule active destinées aux formulations solides du médicament.

Philippe Verwaerde, Président & Directeur Général d’Alzprotect, a déclaré : “Ce nouveau brevet délivré renforcera notre solide portefeuille de propriété intellectuelle qui est un atout majeur pour notre société. Je suis également ravi de l’agrandir avec deux nouvelles demandes de brevets dans les domaines des utilisations thérapeutiques et de la formulation pharmaceutique.”

Cyrille Brantis, Responsable de la Propriété Intellectuelle d’Alzprotect, a déclaré : “La délivrance des brevets de produit et d’utilisations thérapeutiques de l’Ezéprogind dans plusieurs pays dans le monde offre une protection significative de la propriété intellectuelle de l’Ezéprogind et est une étape clé pour Alzprotect. Les nouvelles demandes de brevet sont le résultat de plusieurs années de recherches de grande qualité menées par Alzprotect et soulignent l’engagement de la société dans le développement de l’Ezéprogind.”

Alzprotect est financé par le fonds XERYS (Paris).


À propos d’Alzprotect :
Alzprotect imagine et développe des solutions thérapeutiques pour ralentir ou stopper la neurodégénérescence et restaurer les capacités du cerveau. Fondée en 2007, Alzprotect est une entreprise Lilloise issue des travaux du Dr André Delacourte, l’un des pionniers de la recherche sur la maladie d’Alzheimer et du Pr Patricia Melnyk, experte en chimie médicinale, en collaboration avec l’Université Lille 2 et l’INSERM. L’entreprise emploie 8 salariés et bénéficie du soutien de BPI France, de l’Agence Nationale de la Recherche et d’Eurasanté. Alzprotect est engagée dans le développement de solutions thérapeutiques innovantes dans le domaine des maladies neurodégénératives. Alzprotect dispose de 4 familles de brevets internationaux couvrant les médicaments qu’elle développe et leurs indications au plan mondial.
Pour plus d’informations :
www.alzprotect.compage LinkedInprésentation vidéo
Contact :
Dr Philippe Verwaerde, Président, Phd

p.verwaerde@alzprotect.com

À propos de Xerys :
Xerys est une société de gestion de portefeuille spécialisée dans le capital-investissement qui place le projet d’entreprise au cœur de sa philosophie d’investissement, afin d’accompagner les dirigeants des participations des Fonds Xerys dans toutes les étapes de la croissance de leur entreprise, du capital-risque jusqu’à la maturité.
Contact :
Olivier Ossipoff, Président

olivier.ossipoff@xerys.com
www.xerys.com

À propos d’EZEPROGIND (AZP2006) :
Alzprotect développe un candidat médicament, EZEPROGIND, dont le mode d’action se différencie clairement des produits développés depuis 15 ans par l’industrie pharmaceutique, l’EZEPROGIND, qui vient d’entrer en Phase 2a, est un inducteur d’un facteur neurotrophique naturel. Contrairement à la plupart des produits développés par la concurrence, l’EZEPROGIND cible l’ensemble des causes de la neurodégénération et n’est pas uniquement ciblé sur des marqueurs comme le peptide amyloïde ou la protéine Tau. L’EZEPROGIND a obtenu le statut de « médicament orphelin » en Europe (Agence Européenne du Médicament) et aux États-Unis (Food and Drug Administration) dans l’indication de la Paralysie Supranucléaire Progressive (PSP). Il a été testé chez l’Homme sur 88 sujets sains lors de trois études cliniques de phase I et a démontré une excellente tolérance, et aucun effet indésirable.

À propos des maladies neurodégénératives PSP et Alzheimer :
La PSP est une tauopathie avec accumulation prépondérante d’isoformes Tau à quatre motifs répétés (4R). Elle se caractérise par une dégénérescence neurofibrillaire et une perte neuronale dans le tronc cérébral, les noyaux gris centraux, le cortex frontal moteur et associatif. La maladie provoque des lésions du tronc cérébral affectant progressivement l’équilibre, la vue, la mobilité, la déglutition et la parole. Le nombre de cas de PSP en Europe et aux États-Unis est estimé, respectivement à 30 000 et 25 000 cas. L’espérance de vie chez le patient atteint de la PSP est estimée entre 5 et 7 ans. La maladie d’Alzheimer est la forme la plus courante de démence : on estime à 47 millions le nombre de patients concernés dans le monde en 2017, un chiffre qui devrait passer à 75 millions d’ici 2030 voire à 132 millions d’ici 2050, selon le World Alzheimer Report 2017. Les cibles médicamenteuses de la maladie sont la protéine Abêta, la protéine Tau et la neuroinflammation.

AlzProtect, Xerys

Xerys

XERYS FRANCE

7 rue d’Aguesseau

75008 Paris - France

+33 (0)1 82 52 12 25

SUIVEZ-NOUS :